Acheter une maison en Espagne : avec ou sans piscine ?

Villa avec piscine à Finestrat au Nord d'Alicante

Acheter une maison en Espagne : avec ou sans piscine ?

À l’heure de commencer les recherches pour acheter une maison en Espagne, la question de la piscine est souvent inévitable : en veut-on une ou pas ?

Il est important de se pencher sérieusement sur la question avant de prendre une décision hâtive que vous pourriez regretter. En effet, vous pourriez vous retrouver avec une piscine que vous n’utilisez jamais. Ou, au contraire, regretter d’avoir acheté une maison sans piscine.

Pour vous aider dans votre réflexion, voici 4 arguments pour et contre la piscine.

Avantage n°1 : La piscine permet de supporter la chaleur en passant du bon temps

Acheter une maison en Espagne, c’est acheter une maison dans un pays au climat extrêmement ensoleillé. Si vous voulez profiter des belles journées, vous voudrez donc certainement les passer dehors. Mais si vous êtes habitués à un climat plus nordique, il risque parfois de faire trop chaud pour vous.

La piscine permet ainsi de se rafraichir tout en profitant du soleil, que ça soit en s’y baignant ou en y trempant seulement les pieds. En plus de cela, elle promet de beaux moments, notamment avec les enfants. Nul doute que vous les verrez jouer dans l’eau pendant des heures, se créant ainsi de nombreux souvenirs inoubliables !

Avantage n°2 : La piscine fait monter la valeur du bien immobilier

Non seulement fait-elle augmenter son prix de revente, mais elle augmente aussi son prix de location si vous voulez louer votre maison à des vacanciers.

Et ce n’est pas tout : cela augmentera également son intérêt auprès des vacanciers, qui cherchent souvent une maison avec piscine pour leurs vacances en Espagne. D’autant plus si celle-ci ne se trouve pas très près de la mer !

Cela ne veut pas pour autant dire qu’acheter une maison en Espagne avec piscine demande de faire exploser le budget. Au contraire, vous pourrez en trouver à bon prix sur le marché espagnol.

Inconvénient n°1 : La piscine présente un certain coût

Et nous ne parlons pas du prix d’achat de la maison. Une piscine doit être régulièrement entretenue, notamment pour maintenir la qualité de l’eau. Si vous ne voulez pas vous en occuper vous-mêmes, il vous faudra alors engager quelqu’un pour venir l’entretenir régulièrement.

Quoiqu’il en soit, une maintenance de la sorte doit être effectuée au moins une fois par semaine.

Inconvénient n°2 : La piscine requiert des précautions supplémentaires

Si vous avez des enfants en bas âge, c’est un point important à prendre en considération.

Vous devrez leur apprendre à ne pas jouer près de la piscine sans surveillance, voire protéger l’accès à la piscine pour qu’ils ne puissent y aller que lorsque vous êtes avec eux.

Une alternative ? Une villa privée avec piscine partagée

Heureusement, tout n’est pas noir ou blanc.

Si vous avez envie d’une piscine mais ne voulez pas vous occuper de l’entretien, il existe une alternative qui vous offrira le compromis parfait : en Espagne, vous pouvez trouver un grand nombre de villas et appartements situés dans des complexes et quartiers résidentiels avec piscine partagée. Vous partagerez la piscine avec vos voisins, mais vous ne devrez pas l’entretenir vous-mêmes !

Translate »